Histoire de cépage

Le Chardonnay

Ce cépage blanc issu de la Bourgogne aurait pour berceau la ville de « Chardonnay » en Haut-Mâconnais. Parti à la conquête de nombreux vignobles dans le monde, il détient aujourd’hui le record du cépage blanc le plus cultivé de notre planète. C’est dire son extraordinaire capacité d’adaptation aux climats et aux sols.
Il adopte ainsi des profils aromatiques assez divers, en fonction du terroir où il est cultivé, ainsi que de son élevage, en cuve ou en barrique : fruits frais (mangue, poire, pêche), fruits secs (noisette, amande), agrumes (citron, pamplemousse), épices, fleurs (acacia, chèvrefeuille, tilleul), beurre frais, brioche, miel …
 
Cépage polyvalent par excellence, le Chardonnay permet l’élaboration de vins tranquilles ou effervescents, secs ou doux. Le plus souvent vinifié en mono cépage, sur le modèle des Bourgogne blancs, il peut être assemblé, par exemple, aux Pinots Noir et Meunier, comme en Champagne.
 
Ces nombreuses qualités le rendent très appréciable en gastronomie, où il génère des accords à l’origine des plus belles émotions gustatives.